Haro sur Jean-Luc Mélenchon sur France Inter

Le 5 décembre Thomas Legrand consacre son édito politique à la dernière note du blog de Jean-Luc Mélenchon Le lendemain de l’émission.

Comme d’habitude quand cet éditocrate s’en prend à JLM ou à la France insoumise, il commence fort : « Une note qui commence, comme d’habitude, par une bordée d’insultes contre les journalistes et la dénonciation d’un traquenard. » JLM parle de bassesses, de mensonges, de tromperies, morgue médiatique, mépris du public, etc. Ah ! c’est vrai, il utilise le terme « médiacrate ». Bordée d’insultes…

« Thomas Legrand est une raclure de bidet, un valet putride de la Macronie. » Vous voyez, cher Thomas Legrand, ce que c’est des insultes ?

Ensuite Thomas Legrand s’en prend à une phrase de Jean-Luc Mélenchon à propos de Léa Salamé : « Je ne me suis pas préoccupé de ses liens familiaux, politiques et communautaires ! » Déjà s’il consacre tout son édito à une phrase, il aurait pu la citer correctement : « Je ne me suis pas préoccupé de ses liens familiaux et communautaires politiques. » C’est vrai que cette phrase, je ne la comprends pas non plus. On aurait pu demander à JLM de préciser sa pensée. Thomas Legrand préfère lui prêter je ne sais quels sous-entendus abjects.

Tout ça pour éviter de parler du fond. Dans cette note de blog JLM démontre les mensonges de François Lenglet, revient sur la manipulation  du JT de France 2 à propos de la convention de la France insoumise, l’agriculteur de base qui est en réalité un commando de la FNSEA, etc. Ça, Thomas Legrand ne l’a pas vu.

Je ne peux qu’appeler à signer la pétition initiée par Jean-Luc Mélenchon : Pour la création d’un Conseil de déontologie du journalisme en France

 

Evénement du vendredi 17/11/17. Santé : aujourd’hui les Grecs et bientôt nous ?

La santé pour tous, qu’en est-il en Grèce ?

Conférence-débat, animée par les auteurs du livre Les dispensaires autogérés grecs, 2016

Eliane MANDINE et Bruno PERCEBOIS

Vendredi 17 novembre 2017

à 20h00

Maison des Associations, Place des Orphelins, Strasbourg

Venez vous informer et débattre sur la situation sanitaire en Grèce, après la fermeture de presque la moitié des hôpitaux pour « faires des économies » et « rembourser la dette ».

Avec les restrictions budgétires en France, n’est-on pas en train de prendre la même voie ?

N’allons-nous pas à notre tour chercher des bénévoles pour ouvrir des dispensaires qui soigneront ceux qui ne peuvent plus payer ?

Comment les Grecs se sont-ils organisés pour la création des Dispensaires autogérés, les KIFA ? Comment fonctionnent-ils ? Qui les aide ?

Munis des médicaments que vous n’utilisez plus, non périmés, venez témoigner de votre solidarité.

Soins dentaires pratiqués dans un dispensaire, avec du matériel envoyé par un collectif français
Soins dentaires pratiqués dans un dispensaire, avec du matériel envoyé par un collectif français

Quelques liens internet :

– Interview deTheodoros Zdoukos, médecin bénévole

– Charte des KIFA 

-Site parisien

– un site français sur les dispensaires grecs

– un témoignage sur la situation de l’hôpital en France

 

Article rédigé par les Insoumis du Collectif «  solidarite-grece-67@orange.fr « 

Soutenir activement les candidats France Insoumise

Si vous souhaitez participer à la campagne des candidats de la France Insoumise du Bas-Rhin, vous pouvez vous joindre à un groupe d’appui près de chez vous et participer à leurs « événements ».

Pour cela, il suffit de vous connecter au site jlm2017 et donner votre email et votre code postal, sans plus. Une fois inscrit, vous cliquez sur la rubrique « les groupes d’appui » et, au bas de la page, vous naviguez sur la carte pour trouver l’Alsace et les 50 groupes d’appui du Bas-Rhin.

En appuyant sur le bouton du groupe qui vous intéresse, puis sur le lieu indiqué, vous obtenez le nom et les coordonnées de l’initiateur (homme ou femme) du groupe d’appui. Il n’y a plus qu’à le contacter pour proposer vos services.

Les groupes d'appui autour de Strasbourg

A propos de la France Insoumise dans le Bas-Rhin

Les adhérents de la France Insoumise sont les soutiens de Jean-Luc Mélenchon lors de la campagne de la présidentielle. Ils sont organisés en Groupes d’Appui.

Au cours de leur Assemblée Générale par circonscription, les Groupes d’Appui ont élu des candidats pour les législatives. Puis la Commission Nationale d’Investiture les a investis officiellement dans leurs circonscriptions respectives.

Le programme des candidats aux législatives est celui de la France Insoumise « L’Avenir en Commun » que l’on peut consulter sur le site laec.fr

Les candidats, et les groupes d’appui qui les soutiennent,  militent pour une France plus juste, plus chaleureuse et plus fraternelle, autour de grands thèmes comme l’écosocialisme, la refonte des institutions et la paix.

Ils soutiennent le développement économique de la région, les transports en commun propres, l’agriculture écologique, l’éducation générale et technique dans de bonnes conditions d’apprentissage, la sécurité sociale pour tous, avec des remboursements à 100%, une police et une justice munies de moyens suffisants pour assurer la sécurité de tous les citoyens et enfin, une juste répartition de l’impôt et des institutions démocratiques contrôlées par les citoyens.

Si vous êtes d’accord avec ces objectifs et ce programme, accordez votre soutien aux candidats de la France Insoumise dans le Bas-Rhin.